Logo du Secrétariat du conseil du trésor.
Vous êtes ici : AccueilRessources informationnellesPlan d'action pour l'accessibilité et le partage des données ouvertesDéfisDéfi B – Innover avec les données ouvertes

Défi B – Innover avec les données ouvertes

Engagement 3 : Engager les citoyens dans le développement d’applications en organisant des hackathons

Les données ouvertes peuvent apporter des solutions concrètes aux préoccupations des Québécois. Pour ce faire, il est primordial d’établir un contexte favorable permettant aux citoyens de mettre à contribution leurs compétences afin d’élaborer des solutions innovantes. À cet égard, l’organisation d’hackathons est une occasion de répondre aux préoccupations du public à partir des données ouvertes. D’ailleurs, les partenaires du portail Données Québec organisent annuellement un hackathon.

Pourquoi le faire?

L’objectif principal des hackathons est de trouver une solution à une ou à des préoccupations citoyennes. Les solutions formulées par les participants doivent considérer la possibilité de développements ultérieurs en vue de répondre de manière pérenne à la préoccupation citoyenne. L’organisation de ces compétitions permettra aussi de :

  • mobiliser les partenaires du portail afin qu’ils diffusent les données d’intérêt pour le public;
  • mettre en valeur l’expertise dans les disciplines de la science, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques de l’ensemble des régions du Québec;
  • favoriser l’entrepreneuriat.

Comment le faire?

L’organisation d’un hackathon peut impliquer la participation du milieu de la recherche, des experts du domaine, des diffuseurs de données ouvertes, des développeurs et des partenaires soutenant l’évolution de solutions gagnantes. Ces intervenants collaborent à différentes étapes, incluant la diffusion de données pertinentes et de qualité, la mobilisation de la communauté, la tenue de l’événement principal et l’évolution des solutions gagnantes.

Hackathon

Un hackathon est un concours auquel participent des développeurs, des designers, des chercheurs et d’autres spécialistes du domaine, qui unissent leurs compétences afin de répondre à une ou plusieurs préoccupations.

Par exemple, les hackathons de Données Québec s’inscrivent dans un cycle annuel. Pour la première année, l’événement principal, qui a permis de désigner les gagnants, s’est tenu en mars 2017. Les actions à réaliser pour l’organisation de ces événements sont :

  • l’identification du thème du hackathon;
  • la diffusion des données ouvertes associées au thème retenu;
  • la mobilisation de la communauté pour entamer la recherche de solutions;
  • l’événement principal visant à élaborer et à évaluer les solutions;
  • le soutien aux gagnants, le bilan et le lancement du prochain hackathon

Jalons

  • Réalisation du HackQC en 2018 (30 juin 2018)
  • Offre de soutien aux applications les plus porteuses du HackQC 2018 (30 septembre 2018)
  • Réalisation du HackQC en 2019 (30 juin 2019)
  • Offre de soutien aux applications les plus porteuses du HackQC 2019 (30 septembre 2019)

Ministère ou organisme responsable

 Secrétariat du Conseil du trésor dans le cadre du Partenariat Données Québec

Retour en haut de la page

Engagement 4 : Stimuler le développement économique par les données ouvertes

L’utilisation des données ouvertes au Québec demeure, à certains égards, dans une phase exploratoire. Le gouvernement du Québec souhaite appuyer des initiatives innovantes en développement économique, et ce, par la valorisation des données ouvertes. Il veut accroître l’utilisation des données ouvertes au sein des entreprises québécoises, particulièrement les startups.

Pourquoi le faire?

Au cours des dernières années, le rôle du gouvernement à cet égard a essentiellement été de diffuser des données d’intérêt pour le public. Désormais, le gouvernement du Québec souhaite s’engager dans la valorisation des données.

Comment le faire?

Le gouvernement du Québec a souligné, par la mesure 27 – Ouverture et accessibilité des données du Plan d’action en économie numérique   (PAEN), que les données ouvertes peuvent être la source d’innovations pour les entreprises et pour la population, souvent par la conception d’applications et de nouveaux produits et services. Le PAEN constitue un véhicule bien adapté pour participer à la valorisation des données ouvertes et pour soutenir les projets d’entreprises qui incluent l’utilisation de données ouvertes. De fait, la mesure 5 du PAEN prévoit une campagne de sensibilisation au virage numérique, dont les moyens employés incluront la valorisation des données ouvertes.

Avec la mesure 6 du PAEN – Accompagnement par des équipes spécialisées, le gouvernement du Québec offre un service d’équipes spécialisées pour accompagner les entreprises québécoises dans leur transformation numérique. L’utilisation des données ouvertes dans le modèle d’affaires sera prise en considération lors de l’élaboration de l’offre d’accompagnement.

Enfin, avec la mesure 10 du PAEN – Appui aux incubateurs, accélérateurs, centres d’entrepreneuriat universitaires et d’organismes de liaison au sein du réseau de la culture, un appel de projets particuliers sera lancé auprès des utilisateurs de données ouvertes.

Jalons

  • Intégration du volet des données ouvertes dans les outils de sensibilisation, de formation et d’accompagnement liés aux mesures 5 et 6 du PAEN (31 mars 2019)
  • Accompagnement d’entreprises dans leurs projets numériques, avec la mesure 6 du PAEN (31 décembre 2019)
  • Lancement d’un appel de projets particuliers pour des initiatives qui utiliseraient des données ouvertes, avec la mesure 10 du PAEN (31 mars 2019)

Ministère ou organisme responsable

Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation

Retour en haut de la page

Engagement 5 : Offrir des données de qualité et interopérables pour faciliter la réutilisation

En 2015, le gouvernement du Québec s’est engagé, par la mesure 32 de la Stratégie gouvernementale en TI – Rénover l’État par les technologies de l’information, à « fournir au public des données ouvertes de qualité qui répondent aux attentes ». Cette mesure s’est notamment concrétisée par l’adoption des Lignes directrices sur la diffusion de données ouvertes   par les différentes organisations partenaires du portail Données Québec. Ce document énonce une série de pratiques communes à respecter, telles que :

  • le type de format de fichier pour les données tabulaires, hiérarchiques et géomatiques;
  • les fiches décrivant chaque jeu de données (métadonnées);
  • le format des données, comme le format de la date et de l’heure ainsi que des valeurs numériques.

Bien que l’adoption de ces lignes directrices représente une première étape importante dans la diffusion de données gouvernementales, une mise à jour du document est requise afin de favoriser une meilleure réutilisation des données ouvertes.

Pourquoi le faire?

Une standardisation améliorée facilitera la réutilisation, l’interopérabilité et le croisement des données provenant de différentes sources. À cet effet, les employés de l’État ont signifié leur intérêt en proposant des pratiques qui pourraient être communes quant au processus d’anonymisation, à l’utilisation des interfaces de programmation applicative (API), à la gestion des historiques, à la bonification des métadonnées et à la gestion de formats propres à certains domaines d’expertise.

Le Conseil consultatif sur l’économie et l’innovation, dans son rapport Agir ensemble : pour un Québec innovant, inclusif et prospère  , recommande également une meilleure uniformisation des données, notamment celles du domaine des transports, compte tenu de leurs bénéfices immédiats pour la société. Une meilleure utilisation des API est aussi souhaitée par ce dernier.

Comment le faire?

La mise à jour du document Lignes directrices sur la diffusion de données ouvertes   s’inscrira dans une démarche transparente et participative. Celle-ci prévoit la collaboration élargie de spécialistes. Il est donc planifié de :

  • travailler de concert avec les partenaires de Données Québec;
  • consulter activement des organismes publics détenant une expertise dans les domaines concernés;
  • permettre aux utilisateurs du portail Données Québec de formuler des propositions.

Jalons

  • Publication d’une version révisée du document Lignes directrices sur la diffusion de données ouvertes (30 juin 2018)
  • Évaluation de la conformité pour les nouvelles diffusions (objectif pour le 31 mars 2019 : conformité de 80 %)
  • Augmentation du nombre de jeux de données pouvant être interrogés par l’API (objectif pour le 31 mars 2020 : 80 % des nouveaux jeux de données en format CSV seront disponibles par l’API)

Ministère ou organisme responsable

Secrétariat du Conseil du trésor

Retour en haut de la page