Logo du Secrétariat du conseil du trésor.

Volet Infrastructure

Le volet Infrastructure de l’AEG permet : 

  • D’organiser, de modéliser et de coordonner l’ensemble des infrastructures nécessaires pour améliorer et optimiser le fonctionnement des systèmes d’information dans l'administration publique;
  • De soutenir les solutions d’affaires, d’encadrer l’évolution des besoins technologiques par rapport à la transformation organisationnelle et d’assurer la disponibilité de l’interopérabilité des infrastructures technologiques;
  • D’encadrer l’architecture technologique et les infrastructures physiques sur lesquelles sont implémentés et exécutés les composants des applications. 

Dans le cadre de ces travaux, on présente un outil pour la recherche de solutions d'affaires, un modèle d’architecture de type infrastructure orientée services (IOS), l’infonuagique et des pratiques écoresponsables recommandées.

GUIDE POUR LA RECHERCHE DE SOLUTIONS D’AFFAIRES

Que ce soit lors de l'ajout, lors du remplacement ou encore lors du maintien, une solution d'affaires doit être revue en tout ou en partie. Le Guide pour la recherche de solutions d’affaires  (689 Ko) se veut un outil pour aider les organismes publics à réfléchir à différentes solutions et à faire des choix définitifs d'architectures d'infrastructures technologiques basées sur les visions et les orientations du Gouvernement du Québec.

SOUS-ARBRE INFONUAGIQUE

En 2015, le Gouvernement du Québec s’est doté d’une vision et de cinq orientations en matière d’infonuagique. De ce fait, il est important que ce choix de livraison d’un SI soit analysé pour en faire ressortir un ou des scénarios de solution, le cas échéant. Le Sous-arbre infonuagique  (563 Ko) sert, pour le lectorat, à produire des scénarios et, à plus long terme, à faire des choix de solution en architecture d’infrastructure numérique pour ses SI. Plus précisément, il permettra de bien comprendre les enjeux qu’apportent l’infonuagique, les méthodes d’acquisition possibles et les types de livraison propres à l’infonuagique.

INFRASTRUCTURE ORIENTÉE SERVICES

L'Infrastructure orientée services (IOS)  (2,08 Mo) est d’abord un modèle d’architecture qui permet de faire un découpage des infrastructures en termes de service. Elle permet également de soutenir efficacement les éléments de l’approche orientée services à différents niveaux tels que l’orchestration et la virtualisation des ressources, la distribution dynamique des charges ainsi que le contrôle et le suivi des opérations en matière de service.

CADRE DE RÉFÉRENCE DES SERVICES D'INFRASTRUCTURE PARTAGÉE

Le Cadre de référence des services d'infrastructure partagée  (1,17 Mo) présente la vision globale de l'infrastructure au niveau de l'AEG. Il traite entre autres des diverses composantes de la vision, soit l'infrastructure orientée services, l'infrastructure partagée et l'infonuagique. De plus, il y est décrit une méthode d'analyse pour sélectionner les services candidats à la mise en commun, les priorités stratégiques ainsi que les leviers technologiques à l'échelle gouvernementale. L'objectif est de permettre d'orienter la mise en commun des services et de faciliter la planification et l'ordonnancement des initiatives à cet égard.

CADRE DE RÉFÉRENCE DES SERVICES OBLIGATOIRES

Le Cadre de référence des services obligatoires  (1,17 Mo) constitue un outil d'aide à la décision. Il permet d'évaluer les services TI pour déterminer les candidats qui offrent le meilleur potentiel d'optimisation. Ce cadre de référence se fonde sur une approche risque/valeur. Chaque service est évalué en fonction de vingt-sept critères permettant de déterminer sa valeur et le niveau de risque. Conformément à la mesure 16 de la Stratégie gouvernementale en TI – Rénover l'État par les technologies de l'information, il permet de déterminer les services que le gouvernement devrait rendre obligatoires à l'échelle de l'administration publique.

ORIENTATIONS EN INFONUAGIQUE

Le gouvernement désire tirer profit de l’infonuagique en vue d'accroître l’agilité gouvernementale et réaliser des économies, tout en assurant la pérennité de ses actifs informationnels et le respect de la vie privée. Afin de soutenir cette vision, le gouvernement du Québec s'est donné cinq orientations quant à l'utilisation de l'infonuagique. Le document Énoncés d'orientation en infonuagique  (637 Ko) présente les orientations du Dirigeant principal de l’information visant à tirer pleinement profit de l’émergence de l’infonuagique en tant que nouveau modèle de livraison de services de technologies de l’information (TI).

GUIDE DE L’INFONUAGIQUE

L’infonuagique peut être vue comme une extension de l’architecture orientée services. Ainsi, pour encadrer l’utilisation de l’infonuagique dans l'Administration québécoise, les premières actions prioritaires ont été la réalisation d’un guide pratique de l’infonuagique en quatre volumes et une étude portant sur les incidences juridiques de l’infonuagique sur le gouvernement du Québec. 

PRATIQUES ÉCORESPONSABLES RECOMMANDÉES EN TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS

Le recours intensif de l’État aux TIC offre des services publics efficaces et efficients aux citoyens et aux organismes. Cependant, il n’en demeure pas moins que leurs effets sur l’environnement est une question de plus en plus préoccupante pour le gouvernement du Québec. Les recommandations énumérées dans le Guide sur les pratiques écoresponsables recommandées en technologies numériques dans une perspective de développement durable  (1,14 Mo) seront intégrées dans la démarche de planification et d’autorisation des projets que les organismes publics doivent réaliser en vertu de la Loi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernement, et de la politique-cadre qui s’y rattache. À ce titre, dans le cas des projets concernant les acquisitions, l’entretien et l’évolution des ressources informationnelles, les organismes publics devront démontrer qu’ils ont pris en compte les recommandations du guide.