Logo du Secrétariat du conseil du trésor.

Introduction

La fonction publique, c’est plus de 60 000 employées et employés présents sur l’ensemble du territoire québécois, au sein de 20 ministères et de quelque 65 organismes. Ces femmes et ces hommes contribuent à façonner le Québec de demain en travaillant, maintenant, sur des initiatives porteuses et significatives dans tous les secteurs importants de la société : économie, environnement, soutien aux personnes et aux familles, gouvernance et justice, éducation et culture, santé et services sociaux. Les services offerts par l’État jouent un rôle déterminant quant à la capacité de prospérer et à la qualité de vie des citoyennes et citoyens du Québec.

Regroupé autour de valeurs communes et d’une volonté d’excellence des services à la population, le personnel de la fonction publique québécoise est guidé par des principes de professionnalisme, d’intégrité et d’éthique qui mettent le bien commun au centre de toutes les décisions. En plaçant les citoyennes et citoyens au cœur de son action, avec des moyens répondant aux exigences et aux besoins d’une société moderne, la fonction publique permet au Québec d’évoluer de façon harmonieuse et de favoriser sa prospérité et son bien-être à long terme.

Aussi, le gage de son succès repose en grande partie sur sa capacité à s’adapter aux transformations de la société et à déployer les stratégies efficaces pour assurer la continuité et la qualité des services publics. La gestion stratégique des ressources humaines, pour un employeur de cette importance – le plus grand au Québec –, s’avère fondamentale à cette capacité d’adaptation.

Dans une fonction publique qui se modernise, il va de soi de mettre de l’avant des approches en matière de gestion des ressources humaines qui tiennent compte des nouvelles réalités et qui visent la performance des organisations. À travers les profonds changements que connaît la société, la fonction publique doit elle-même adopter les meilleures pratiques en matière d’emploi et de gestion. La Stratégie de gestion des ressources humaines 2018-2023 vise à assurer que la fonction publique dispose des outils nécessaires non seulement pour remplir ses missions essentielles pour la prospérité de la population du Québec, mais aussi pour agir de façon exemplaire en tant qu’employeur.

Savoir innover

De nos jours, les enjeux liés aux changements démographiques et à la transformation du marché de l’emploi, qui occasionnent une rareté de main-d’œuvre dans plusieurs secteurs d’activité, s’avèrent déterminants pour la performance de la fonction publique. Il s’agit de défis auxquels font face toutes les grandes entreprises québécoises, et la fonction publique doit, à l’instar de celles-ci, faire preuve de flexibilité et mettre de l’avant les meilleures stratégies d’attraction et de développement de l’expertise pour accroître sa compétitivité et, par conséquent, sa performance.

Pour relever les défis auxquels la fonction publique fait face, le gouvernement doit compter, plus que jamais, sur ses milliers d’employées et employés et de gestionnaires qui, quotidiennement, jouent un rôle essentiel dans l’atteinte des objectifs de l’État. Leur détermination, leur engagement et leur expertise constituent la pierre angulaire de la présente stratégie.

La Stratégie de gestion des ressources humaines 2018-2023 propose ainsi des actions innovantes en gestion des ressources humaines, inspirées des meilleures pratiques en la matière. Ces actions cibleront particulièrement l'attractivité des meilleurs talents, le renforcement de l'expertise et la préparation de la relève, la représentativité de la diversité québécoise, la transformation des milieux de travail ainsi que la performance de la fonction publique.

Plusieurs projets pilotes seront aussi réalisés afin de concevoir une organisation du travail polyvalente, adaptée aux nouvelles réalités du marché du travail, soutenue par les technologies numériques et concourant à offrir des milieux de travail stimulants et mobilisateurs.

Ces projets pilotes viseront à offrir les conditions qui correspondront aux façons modernes de travailler, en plus de répondre aux nouvelles attentes du personnel : le télétravail, la gestion sans papier, le travail collaboratif, l’intégration des nouvelles technologies, la conciliation famille-travail-études. La souplesse, quant au lieu et au mode de travail, sera bénéfique pour l’État employeur. Ces nouvelles façons de faire permettent non seulement de stimuler la mobilisation du personnel et d’améliorer l’efficacité opérationnelle, mais aussi d’englober les valeurs de développement durable propres à la société moderne.

La vision est ambitieuse, mais réaliste dans son approche, en ce sens qu’elle prend ancrage dans la collaboration, la consultation et l’expérimentation, favorisant ainsi la contribution de chaque personne, le partage intergénérationnel et l’émergence d’idées nouvelles au bénéfice de la communauté.

Cette démarche viendra agir de façon complémentaire avec la Stratégie pour une administration publique numérique, qui vise à accélérer la transformation numérique des organisations et à mobiliser l’ensemble du personnel, qui est au cœur de cette transformation, autour d’une vision commune : rendre la fonction publique plus agile, moderne et adaptée aux réalités d’aujourd’hui.

Bâtir sur des acquis

La présente stratégie prend le relais de la précédente, qui a été mise en œuvre de 2012 à 2017. Grâce aux efforts déployés, la fonction publique québécoise a pu se doter de nombreux moyens pour moderniser ses façons de faire, notamment en matière de dotation des emplois, d’interactions en ligne, d’embauche d’étudiantes et étudiants ainsi que de renforcement des cadres de gestion en matière d’éthique.

Il s’agit d’acquis précieux sur lesquels le gouvernement pourra s’appuyer pour poursuivre sur cette voie, en mettant en place des approches plus flexibles et plus ciblées.

Les choix stratégiques

Pour atteindre ses objectifs, la Stratégie de gestion des ressources humaines 2018-2023 s’articule autour de quatre grands axes :

Ces quatre axes se concrétisent en quinze priorités d’action répondant à des objectifs précis, qui se traduisent par des perspectives professionnelles des plus stimulantes pour les milliers de personnes qui choisissent de travailler pour le service public.

Compter sur une relève de talent de tous horizons, maintenir une expertise de haut niveau, offrir des milieux de travail modernes et flexibles qui stimulent l’innovation, miser sur l’excellence en gestion, voilà les choix de la fonction publique pour les cinq prochaines années.