Logo du Secrétariat du conseil du trésor.
Vous êtes ici : AccueilRessources humainesStratégie de gestion des ressources humaines 2018-2023Axe 3 – Transformation

Axe 3 – Transformation

Compétente, renouvelée et diversifiée, adaptée aux nouvelles réalités technologiques et animée par la volonté d’offrir des services publics exemplaires, la fonction publique devra aussi disposer d’un cadre de travail qui favorisera et qui soutiendra la performance des personnes et des équipes. Pour ce faire, il sera important d’offrir des milieux de travail stimulants à tous points de vue, qu’il s’agisse de l’organisation du travail, de la qualité des espaces physiques ou des outils technologiques. Les investissements requis pour ce faire donneront lieu à des gains importants, tant sur le plan qualitatif que sur l’efficacité et les coûts.

Comme l’a démontré un sondage réalisé en 2016 pour le Secrétariat du Conseil du trésor, l’intérêt du travail, le contenu des tâches, le climat de travail ainsi que la conciliation
famille-travail-études comptent parmi les critères les plus importants pour choisir un emploi.

Approches collaboratives, lieux de travail à aires ouvertes, flexibilité de l’organisation du travail, contextes stimulants et climat de travail propice à l’innovation, voilà comment la fonction publique pourra non seulement répondre aux exigences croissantes du personnel, mais aussi effectuer des gains importants en matière d’efficacité et de satisfaction. Cela se traduira par des retombées positives sur la prestation de services à la population.

Offrir des milieux de travail stimulants

La transformation de la fonction publique doit se réaliser par une vision renouvelée et modernisée des milieux de travail. Il ne suffit pas de redéfinir ce qu’on fait; il faut également revoir la manière dont on le fait. Cela implique de repenser fondamentalement les façons de travailler.

À l’instar des employeurs publics et privés qui se démarquent, la fonction publique veut offrir à son personnel un environnement de travail stimulant qui prend appui sur une vision moderne de l’organisation du travail et de l’aménagement des espaces ainsi que sur les avancées en matière de technologies numériques.

ACTION 9 : Concevoir une organisation du travail adaptée
aux nouvelles réalités 

Les modes de travail seront repensés afin de répondre aux nouveaux besoins et défis des organisations et des personnes, et ce, dans un contexte en constante évolution. La fonction publique compte également accélérer l’intégration des technologies pour tirer profit du partage et de la gestion numérique de l’information, du télétravail et du travail collaboratif.

À l’instar des tendances actuelles, un nouveau concept d’aménagement des espaces sera mis de l’avant afin de répondre aux besoins de ces nouveaux modes de travail flexibles et collaboratifs. En lien avec la vision immobilière élaborée par la Société québécoise des infrastructures, les espaces de travail seront ainsi transformés pour créer les conditions propices à l’innovation et à la créativité par un meilleur partage de l’information et des idées, et une réactivité accrue entre les membres du personnel. Les milieux seront aussi décloisonnés et aménagés à aires ouvertes de façon à offrir à tout le personnel l’accès à la lumière et à la vue extérieure.

Des outils technologiques adaptés à ce mode de travail – tablettes électroniques, ordinateurs portables, téléphones logiciels, équipements multimédia et de vidéoconférence – seront déployés pour maximiser la flexibilité et l’efficience.

Ces milieux, qui profiteront d’une organisation du travail plus agile et de technologies adaptées et performantes, contribueront à l’objectif d’attraction et de fidélisation des talents au sein de la fonction publique, tout en favorisant la mobilisation, l’engagement et le
mieux-être du personnel.

De concert avec le renouvellement des environnements de travail, le recours aux technologies aura des retombées positives sur :

  • la performance;
  • la culture et l’image de l’organisation;
  • l’organisation du travail;
  • l’expérience du personnel;
  • les coûts;
  • la mobilité durable;
  • l’empreinte écologique.

L’utilisation accrue des outils numériques joue un rôle de catalyseur dans la transformation des pratiques et de l’organisation du travail. Elle ouvre la voie aux modes de travail privilégiant l’échange, la collaboration et le travail à distance. Dans ce contexte, des projets pilotes seront réalisés, dont la gestion sans papier et le télétravail.

Cet esprit de décloisonnement et de collaboration dépasse l’échelle des équipes ou des organisations individuelles. C’est pourquoi d’autres projets visant la mise en place de pôles d’expertise et le travail en réseau seront également mis en œuvre, notamment la création d’équipes de spécialistes dans différents domaines. Cette approche permettra d’offrir des expertises de haut niveau à l’ensemble de la fonction publique, et ce, dans toutes les régions.

Les avantages escomptés sont :

  • plus de flexibilité, pour l’employée ou l’employé et pour l’employeur;
  • une meilleure conciliation famille-travail-études;
  • un partage de l’information et des meilleures pratiques;
  • un regroupement de l’expertise et des compétences au profit des organisations;
  • une amélioration de la capacité à innover.
AUJOURD’HUI VISION 2023
L’organisation du travail est généralement traditionnelle : les environnements fermés et les postes de travail fixes. Il y a peu d’environnements de travail à usage collectif, et chaque personne se voit attribuer un poste, indépendamment de la fréquence d’occupation et de la nature des fonctions exercées. Le télétravail n’est pas encadré et il s’intègre mal à une organisation du travail traditionnelle. L’expertise est dispersée dans les différentes organisations et est liée aux missions propres à chacune d’elles, ce qui limite les possibilités de partage et crée des capacités variables au sein des organisations et des régions. L’organisation du travail est plus flexible et décloisonnée. Elle favorise une polyvalence accrue, des environnements de travail plus ouverts et collaboratifs et des technologies de l’information plus aptes à soutenir le travail en réseau. Les projets pilotes mènent à l’évolution des pratiques dans l’ensemble de la fonction publique. Le télétravail est encadré et autorisé dans les types d’emplois et d’activités qui s’y prêtent. Des pôles d’expertise dans différents domaines spécialisés soutiennent l’ensemble des ministères et organismes pour renforcer la capacité d’agir de toute la fonction publique.


ACTION 10 : Diffuser une offre de service en ressources humaines favorisant la réussite des transformations organisationnelles

Pour que les transformations organisationnelles et le renouvellement de l’organisation du travail s’effectuent avec succès, les dirigeantes et dirigeants et les gestionnaires doivent bénéficier d’un soutien adéquat pour implanter et mener à bien les changements. Les répercussions des transformations sur les ressources humaines doivent être mieux évaluées afin d’assurer une approche de gestion globale et intégrée et de garantir le succès des améliorations proposées.

C’est pourquoi la Stratégie vise la création d’une offre propre à la gestion des ressources humaines, dans un contexte d’implantation de transformations organisationnelles. L’objectif est de mieux aligner le soutien et la gestion du changement aux projets d’amélioration de la performance, en tenant bien compte des multiples effets potentiels sur les personnes, comme sur l’organisation dans son ensemble.

Le soutien offert aux directions des ressources humaines des ministères et organismes tiendra compte de l’ensemble des dimensions et des effets des transformations organisationnelles et se traduira par des plans d’intervention ciblés et adaptés aux particularités des ministères et organismes, favorisant une transition harmonieuse : outils, ateliers de formation, partage d’expertise et vigie sur les meilleures pratiques viendront soutenir les directions des ressources humaines dans leur travail. Une meilleure reconnaissance de l’expertise associée aux projets de transformation permettra également de tirer profit des ressources appropriées pour soutenir la prise de décision tout au long de l’évolution des réorganisations administratives.

AUJOURD’HUI VISION 2023
Actuellement, les outils offerts aux ministères et organismes portent sur une démarche type de gestion d’un changement précis, plutôt que sur une approche intégrée qui prend en compte l’ensemble des dimensions et des effets des transformations sur les ressources humaines. Les ministères et organismes disposent d’une offre de service intégrée comprenant l’expertise et les outils adéquats, afin de soutenir leurs efforts en matière de transformation organisationnelle. Les effets potentiels des transformations sur les ressources humaines sont pris en compte de façon globale et s’appuient sur des pratiques concrètes, adaptées aux nouvelles réalités et aux objectifs fixés.