Logo du Secrétariat du conseil du trésor.

Axe 2 – Diversité

Le principe visant la contribution optimale de tous les groupes reflétant la diversité de la société québécoise au sein des effectifs fait partie des fondements mêmes de la fonction publique. Inscrit dans la Loi sur la fonction publique, ce principe a donné lieu à diverses mesures qui ont permis de réels progrès. Il convient maintenant de renforcer ces mesures, afin de favoriser la pleine contribution de ces groupes et de mieux refléter les réalités d’aujourd’hui. Il faut savoir qu’au cours des prochaines années, la relève de la main-d’œuvre au Québec sera largement issue de l’immigration.

La fonction publique offre un contexte invitant et stimulant aux personnes de toutes origines. L’égalité d’accès aux emplois et le renouvellement des approches en la matière seront des leviers importants pour assurer que le visage de la fonction publique se transforme de concert avec celui de la société québécoise.

Compter sur la richesse de la diversité québécoise

La fonction publique s’enrichit par la contribution de personnes qui reflètent la diversité de la société québécoise. Une intégration réussie de ces personnes en milieu de travail permet de tirer pleinement profit du potentiel de chacune d’elles. En outre, une telle intégration assure une compréhension plus exacte des besoins de tous les citoyens et citoyennes et favorise ainsi une évolution des programmes et services offerts par le gouvernement du Québec, en fonction des besoins réels de la société.

ACTION 6 : Miser sur une fonction publique inclusive

Diverses mesures seront élaborées pour soutenir le renforcement de la diversité et la reconnaissance des contributions de tout un chacun, dans une gestion globale de la diversité. Des actions de sensibilisation et d’intégration seront déployées. Il est également important d’instaurer et de maintenir un dialogue continu avec des porte-paroles des groupes concernés, en mettant en place des mécanismes d’échanges structurés. Des liens systématiques seront, en outre, établis avec divers acteurs qui assurent la prise en compte des préoccupations des groupes visés par les objectifs d'embauche de la fonction publique, soit les membres des minorités visibles et ethniques, les personnes handicapées, les anglophones et les Autochtones.

L’accroissement de la diversité au sein des équipes se traduit, au final, par de meilleurs services à la population.

Pour bien représenter et bien servir la société québécoise, la fonction publique s’assurera que ses équipes seront aussi inclusives que possible et qu’elles compteront sur l’apport de toutes et de tous. Il est donc important de s’assurer que le recrutement des employées et employés ainsi que des gestionnaires atteindra des objectifs de représentativité et de diversité, tout en préservant un climat de travail respectueux des différences. 

AUJOURD’HUI VISION 2023
La gestion de la diversité passe par un ensemble de programmes et de mesures ciblant des groupes particuliers. Les liens avec les porte-paroles des divers groupes concernés sont ponctuels. La fonction publique compte sur une main-d’œuvre diversifiée qui reflète bien la réalité de la société québécoise. La diversité favorise la créativité et l’innovation. Le dialogue avec les différents groupes est continu, et les mesures proposées s’inscrivent dans une gestion globale de la diversité.


ACTION 7 : Réviser le programme d’accès à l’égalité en emploi pour les membres des minorités visibles et ethniques

Les efforts pour diversifier la fonction publique se sont intensifiés avec la mise en place du Programme d’accès à l’égalité en emploi pour les membres des communautés culturelles. La réalité québécoise a toutefois considérablement évolué et le renouvellement des effectifs, au cours des prochaines années, offre une occasion privilégiée d’accroître la diversité de la fonction publique.

La fonction publique entend ainsi refléter plus fidèlement la diversité québécoise et prendre de nouveaux moyens afin de faciliter l’inclusion et l’intégration des personnes issues des minorités visibles et ethniques. C’est pourquoi le nouveau Programme d’accès à l’égalité en emploi deviendra un réel instrument d’inclusion et d’intégration à la fonction publique.

Par la mesure d’intégration en emploi pour les nouveaux arrivants membres des minorités visibles et ethniques, la fonction publique donne à ces personnes l’occasion de vivre une expérience de travail au Québec qui peut leur ouvrir des portes vers des emplois stables dans tous les secteurs du marché du travail. Des processus de qualification réservés à cette clientèle sont ainsi prévus.

Ce programme, destiné aux membres des minorités visibles et ethniques, comprendra notamment de nouvelles cibles de représentativité et des mesures visant à favoriser l’intégration des nouveaux arrivants, l’embauche d’étudiants et étudiantes de même que l’attraction et la rétention de membres de ces minorités hors de la grande région de Montréal. La promotion du programme auprès des clientèles concernées et le déploiement d’activités de sensibilisation et de formation contribueront à l’atteinte des objectifs fixés.

En soutenant l’accès à l’égalité en emploi au sein de la fonction publique, les ministères et organismes pourront tirer pleinement profit du potentiel de la diversité. 

AUJOURD’HUI VISION 2023
Plusieurs mesures d’accès à l’égalité en emploi pour les membres des minorités visibles et ethniques ont été déployées au fil du temps et des progrès intéressants ont été constatés. Les approches sont toutefois à revoir pour mieux refléter les réalités actuelles. La fonction publique reflète la diversité de la société québécoise. Le nouveau programme d’accès à l’égalité permet de renforcer la présence des membres des minorités visibles et ethniques, qui devra se refléter dans toutes les régions du Québec.


ACTION 8 : Mettre en œuvre un programme d’accès à l’égalité en emploi pour les personnes handicapées

Le gouvernement du Québec travaille depuis longtemps à l’intégration des personnes handicapées au sein de la fonction publique. Le Plan d’embauche pour les personnes handicapées est en vigueur depuis 1984. Il comprend plusieurs mesures et actions, notamment le Programme de développement de l’employabilité à l’intention des personnes handicapées, qui offre l’occasion aux gestionnaires d’accueillir et d’accompagner des personnes handicapées et de les aider à acquérir des connaissances et des habiletés professionnelles en occupant un emploi au sein de la fonction publique québécoise. Ce programme permet aussi de faciliter l’accès de ces personnes au marché du travail en général, grâce à l’expérience de travail acquise.

Les mesures soutenant la présence des personnes handicapées méritent toutefois d’être revues et renforcées. C’est pourquoi la présente stratégie comprend la mise en place d’un nouveau programme d’accès à l’égalité en emploi, qui actualisera les cibles de représentativité pour refléter plus fidèlement la présence active des personnes handicapées au sein de la société. Ce projet collectif nécessitera la collaboration de l'ensemble des ministères et organismes ainsi que de nombreux intervenants externes. Il s’inscrit dans la politique À part entière : pour un véritable exercice du droit à l’égalité, de l’Office des personnes handicapées du Québec.

AUJOURD’HUI VISION 2023
Le Plan d’embauche pour les personnes handicapées, en vigueur depuis 1984, vise un taux de présence de 2 % dans l’effectif régulier de la fonction publique.
En mars 2017, le taux était de 1,3 %.
Les personnes handicapées bénéficient d’un nouveau programme d’accès à l’égalité en emploi. Leur présence augmente au sein de la fonction publique, notamment grâce à l’établissement de nouvelles cibles de représentativité, au renforcement du Programme de développement de l’employabilité à l’intention des personnes handicapées et à la mise en œuvre d’activités de formation et de sensibilisation pour les gestionnaires.