Logo du Secrétariat du conseil du trésor.

Aide aux employés

En fonction de la Politique concernant la santé des personnes au travail dans la fonction publique québécoise  (18,39 Ko) (18 Ko), les sous-ministres et les dirigeants d’organisme sont responsables de mettre en place des services d’aide aux employés.

Selon les ministères et les organismes, ces services peuvent porter des appellations différentes : programme d’aide et d’écoute (PAE), programme d’aide au personnel, programme d’aide à la personne. Ces programmes ont cependant tous le même but : ils aident les personnes à prévenir, identifier et résoudre des problèmes personnels affectant – ou susceptibles d’affecter – leur rendement ou leur comportement au travail.

Diverses raisons peuvent mener les employés à consulter un programme d’aide, notamment :

  • Une séparation ou un divorce;
  • Des difficultés relationnelles avec un supérieur ou un collègue;
  • Des problèmes de consommation d’alcool ou de drogues;
  • Des problèmes de stress ou d’anxiété.

Tous les programmes d’aide aux employés tiennent compte des principes suivants :

  • Volontariat

    La personne consulte le programme d’aide sur une base volontaire.

  • Confidentialité

    Les services sont fournis de façon confidentielle.

  • Sans préjudice

    Il n’y a aucun préjudice lié à l’utilisation du programme d’aide aux employés. Le fait de suivre le programme n’a pas d’incidence sur la vie privée, sur l’exercice des fonctions ou sur la progression de la carrière.

Pour être soutenus dans leur rôle, les responsables et les intervenants ministériels des programmes d’aide aux employés peuvent compter sur un réseau interministériel d’échange de connaissances et de pratiques dans le domaine, ainsi que sur :