Vous êtes ici : AccueilNouvelles
Nouvelles

Le gouvernement du Québec et l’Université Laval s’unissent pour s’assurer que chaque dollar public soit investi au bon endroit

La Chaire en évaluation économique des programmes publics sera lancée prochainement par l’Université Laval, en collaboration avec le gouvernement du Québec. Ce dernier versera une subvention d’un million de dollars, sur cinq ans, à l’Université Laval pour mettre en place et soutenir les activités de la Chaire. La ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, en a fait l’annonce aujourd’hui. La Chaire permettra à l’Administration gouvernementale de raffiner ses méthodes d’évaluation des programmes en mettant à contribution divers outils technologiques qui dépassent le champ de compétences des ministères et organismes.

Rattachée à la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval et sous la gouverne du professeur en économique Guy Lacroix, la Chaire viendra notamment structurer la recherche dans le domaine de l’évaluation de programmes, en plus de soutenir le Secrétariat du Conseil du trésor ainsi que les ministères et les organismes dans leurs travaux en ce sens.

Les techniques d’évaluation les plus avancées impliquent l’utilisation de banques de données massives, d’intelligence artificielle et de méthodes statistiques complexes. Or, peu de ministères et d’organismes ont l’expertise nécessaire pour réaliser de telles évaluations. La mise en place d’une chaire de recherche avec un partenaire de qualité, tel que l’Université Laval, viendra pallier ces problèmes et répondre adéquatement aux divers besoins de l’administration publique.

Citations :

  « Afin de préserver la qualité des services à la population, il est important de veiller à ce que chaque dollar investi le soit au bon endroit et de la bonne façon, en évaluant de manière continue les programmes publics pour les améliorer. À mon avis, miser sur un partenariat avec une institution experte et bien outillée contribuera à l’optimisation des ressources gouvernementales. La nouvelle Chaire de recherche permettra à l’administration publique d’enrichir ses analyses économiques et de prendre de meilleures décisions stratégiques dans l’intérêt de tous les contribuables. Je salue cette belle initiative et remercie l’Université Laval de sa précieuse participation. »

Sonia LeBel, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor

« La création de la Chaire vient consolider la recherche sur l’évaluation quantitative des programmes publics québécois, ce à quoi je me consacre depuis une trentaine d’années à l’Université Laval. La Chaire va également renforcer et accroitre les collaborations déjà nombreuses avec les chercheuses et chercheurs des institutions publiques. Enfin, les ressources mises à la disposition de la Chaire vont favoriser la formation d’une relève hautement qualifiée, dont les compétences seront à la fine pointe des connaissances. »

Guy Lacroix, professeur au Département d’économique de l’Université Laval et titulaire de la Chaire

« L’exploitation des données massives et de tout ce qui fait référence à l’intelligence artificielle et au numérique se trouve au cœur de nombreuses avancées récentes, à l’Université Laval, notamment à la Faculté des sciences sociales, qui compte déjà plusieurs initiatives dans ce domaine. Cette nouvelle chaire de recherche s’inscrit dans la tradition de notre université de contribuer à la compréhension des phénomènes sociaux, au Québec et ailleurs, à l’aide d’outils et de méthodologies résolument modernes. »

Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval

Liens connexes :