Vous êtes ici : AccueilNouvelles
Nouvelles

Entente de principe entre le gouvernement et le Syndicat des Métallos pour les 120 officiers brevetés de la Société des traversiers du Québec

Québec, le 7 octobre 2021 – Une entente de principe a été conclue, la nuit dernière, avec le Syndicat des Métallos, qui représente les 120 officières et officiers brevetés des traverses de Tadoussac–Baie-Sainte-Catherine, de Québec-Lévis, de Sorel-Tracy–Saint-Ignace-de-Loyola, de L’Isle-aux-Coudres–Saint-Joseph-de-la-Rive et de Matane–Baie-Comeau–Godbout. La ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, le ministre des Transports, François Bonnardel, et le président-directeur général de la Société des traversiers du Québec, Stéphane Lafaut, se réjouissent de cette nouvelle entente.

Cette dernière sera présentée prochainement aux membres par l’exécutif syndical, avec une recommandation favorable. Le contenu de l’entente restera confidentiel jusqu’à ce que celle-ci soit entérinée officiellement par les membres.

Citations :

« Je suis ravie du travail de collaboration qui s’est fait entre le gouvernement et le Syndicat des Métallos. Nous avons conclu une entente satisfaisante et qui satisfait les intérêts de tous. Je remercie l’équipe de la Société des traversiers du Québec et le Syndicat des Métallos de leur travail dans le cadre de ces négociations. » 

Sonia LeBel, ministre responsable de l’Administration gouvernementale
et présidente du Conseil du trésor

« Nous sommes très heureux de l’entente de principe survenue entre la STQ et ses officiers brevetés. Je me réjouis surtout pour les utilisateurs pour qui les traversiers sont essentiels. Le leadership de la STQ et la collaboration du syndicat ont concrétisé cette entente de principe gagnant-gagnant.»

François Bonnardel, ministre des Transports

« Cette entente de principe témoigne, encore une fois, de notre volonté d’offrir des conditions de travail bonifiées à nos employés.  Cette entente négociée démontre également que nous écoutons les demandes légitimes de ceux-ci et que nous pouvons tous travailler de concert pour trouver des solutions bénéfiques pour les deux parties. »

Stéphane Lafaut, président-directeur général de la Société des traversiers
du Québec

Lien connexe :

traversiers.com