Vous êtes ici : AccueilNouvelles
Nouvelles

Nouvelle entente de principe sectorielle entre la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec et le gouvernement du Québec

Toutes les nouvelles
08 décembre 2020

Québec, le 8 décembre 2020. – La ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, sont heureux d’annoncer la conclusion d’une nouvelle entente de principe sectorielle avec la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ). Cette entente, qui propose des solutions innovantes s’adressant exclusivement à la situation particulière des professionnelles et professionnels en soins, représente une étape importante dans le processus qui conduit au renouvellement de la convention collective des membres de la Fédération.

Bien que cette entente ait été approuvée par une instance décisionnelle de la Fédération, comme dans toute négociation, le contenu de l’entente sectorielle demeure confidentiel jusqu’à ce que celle-ci ait été entérinée par les membres. Cette dernière est indissociable à une entente sur le volet financier et assujettie à un règlement global.

Citations :

« Cette entente de principe sectorielle est une excellente nouvelle pour les patients québécois et les 76 000 professionnelles et professionnels en soins du réseau de la santé au Québec. Nous avons entendu leurs revendications et nous proposons d’améliorer grandement les conditions de travail de ces femmes et de ces hommes qui sont au front jour et nuit pour soigner les Québécois. Les mesures négociées, qui représentent un changement de paradigme dans l’organisation du travail, répondent aux enjeux soulevés par la Fédération, tout en assurant la pérennité du réseau de la santé et des services sociaux. Je remercie les équipes de négociations des deux parties.»

Sonia LeBel, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor

« Cette entente de principe sectorielle propose des solutions efficaces et concrètes à la problématique de la surcharge de travail. Elle contribuera ainsi à améliorer les conditions de travail de l’ensemble de ces professionnelles et professionnels en soins, qui sont au cœur des services de santé offerts à l’ensemble des Québécois et Québécoises, et à favoriser une culture de stabilité au sein de notre réseau. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

  • Amélioration de la stabilité des équipes de travail
    • Rehaussement des postes à temps complet ;
    • Augmentation du nombre minimum d’heures pour les postes à temps partiel ;
    • Ajout d’effectifs dans différents centres d’activité.
  • Réduction de la charge de travail
    • Congés pour le personnel qui travaille le soir.
  • Valorisation des postes à temps complet :
    • Introduction de nouvelles primes et bonification de certaines autres ;
    • Réduction de l’utilisation de la main-d’œuvre indépendante.

     

Lien connexe :

www.tresor.gouv.qc.ca

Toutes les nouvelles