Vous êtes ici : AccueilNouvelles
Nouvelles

Québec bonifie temporairement le salaire des préposés aux bénéficiaires en CHSLD privés non conventionnés et annonce le maintien de certaines primes salariales

Toutes les nouvelles
08 juin 2020

Le gouvernement annonce aujourd'hui des mesures visant à faire en sorte que l'ensemble des préposés aux bénéficiaires du réseau de la santé et des salariés des milieux de vie privés accomplissant des tâches auprès des personnes hébergées soient rémunérés d'une façon équitable et cohérente. Le ministre responsable de l'Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, Christian Dubé, a affirmé la volonté du gouvernement de contribuer, avec les employeurs des milieux de vie privés, à aplanir les disparités de traitement observées. Il a, par la même occasion, annoncé le maintien des primes salariales offertes aux travailleurs en milieux d'hébergement de vie privés pour les semaines à venir, et ce, suivant l'évolution de l'urgence sanitaire.

Un taux horaire des préposés aux bénéficiaires en adéquation avec le secteur public

Ainsi, le gouvernement annonce que, de façon transitoire, les préposés aux bénéficiaires œuvrant dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) privés non conventionnés seront dorénavant rémunérés à un taux horaire correspondant à 21,27 $, soit un taux comparable à celui offert à l'entrée dans le secteur public et tenant compte de la prime d'exposition clinique de 8 % actuellement en vigueur.

Maintien des primes pour les travailleurs œuvrant en milieux d'hébergement de vie privés

Concernant la rémunération du personnel œuvrant auprès des aînés dans les autres milieux de vie privés, le gouvernement annonce le maintien des primes octroyées depuis le 13 mars dernier. Ces primes seront maintenues pour les prochaines semaines, suivant l'évolution de l'urgence sanitaire, pour le personnel œuvrant dans les CHSLD privés non conventionnés, les résidences privées pour aînés (RPA), les ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF) ainsi que pour les préposés d'aide à domicile des entreprises d'économie sociale d'aide à domicile (EÉSAD).

  • Pour le personnel autre que les préposés aux bénéficiaires oeuvrant dans les CHSLD privés non conventionnés :

    • une prime d'exposition clinique de 8 % pour les infirmières et les infirmières auxiliaires;
    • une prime de reconnaissance de 4 % versées aux autres catégories d'emploi.

  • Pour le personnel œuvrant auprès des clientèles résidant dans les milieux de vie privés des RPA et des RI non visées par la Loi sur la représentation des ressources de type familiale et certaines ressources intermédiaires et sur le régime de négociation d'une entente de convention collective les concernant (LRR), des primes de :

    • 4 $ par heure travaillée pour les PAB;
    • une prime d'exposition clinique de 8 % pour les infirmières et les infirmières auxiliaires;
    • une prime de reconnaissance de 4 % versées aux autres catégories d'emploi œuvrant dans ces milieux d'hébergement de vie privés.

  • Pour le personnel des EÉSAD, une prime d'exposition clinique de 8 % du salaire horaire des préposés d'aide à domicile ou une prime de 4 $ par heure travaillée pour les préposés temporairement affectés en CHSLD.
  • Pour les RI-RTF visées par la LRR une rétribution supplémentaire de 9,69 $ par jour, par place occupée.

Le gouvernement entend poursuivre les discussions avec les employeurs des milieux de vie privés afin de renforcer la cohérence entre les secteurs public et privé en termes de conditions salariales pour ces types d'emploi.

Citations

" L'annonce d'aujourd'hui est un pas dans la bonne direction afin d'améliorer les conditions salariales des préposés aux bénéficiaires et des autres salariés qui réalisent des tâches comparables. Nous entendons poursuivre nos efforts, de concert avec les différents employeurs, pour valoriser ces personnes qui accompagnent au quotidien, dans cette crise que nous traversons, nos aînés les plus vulnérables. "

Christian Dubé, ministre responsable de l'Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor

" Dans l'ensemble des milieux de vie pour aînés aux Québec, les préposés aux bénéficiaires jouent un rôle essentiel. Nous souhaitons que ce rôle soit reconnu à sa juste valeur, et nous travaillons très fort en ce sens, dans un souci d'équité pour tous. Merci à toutes ces personnes compétentes et engagées, partout au Québec, qui prennent soin des aînés et qui contribuent à améliorer leur qualité de vie. "

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

Lien connexe

www.québec.ca\coronavirus

 

 

Toutes les nouvelles