Logo du Secrétariat du conseil du trésor.
Vous êtes ici : HomeNouvelles
Nouvelles

Le gouvernement du Québec en action pour maximiser l’effet des investissements prévus en infrastructures

Toutes les nouvelles
23 October 2019

Le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, Christian Dubé, a indiqué, aujourd’hui, qu’il souhaitait maximiser l’effet des investissements du gouvernement en infrastructures. Le ministre s’est adressé à une tribune composée de représentantes et représentants de l’industrie, alors qu’il était conférencier à l’évènement Infrastructures et grands projets publics, organisé par le journal Les Affaires.Il a mentionné qu’il était sensible aux défis que pose l’accélération des investissements à l’industrie, notamment la disponibilité de la main-d’œuvre. Il a fait valoir que le gouvernement était déjà en action pour trouver des pistes de solutions à l’effervescence observée dans le secteur de la construction et, par la suite, proposer les mesures appropriées.

Rappelons que le Plan québécois des infrastructures prévoit, pour la prochaine décennie, des investissements additionnels de 15 milliards de dollars par rapport à celui de 2018-2028. Ce plan, le plus ambitieux jamais présenté, est rendu nécessaire pour remédier à la vétusté de nombreuses infrastructures, sur le territoire québécois, et pour répondre aux priorités du Québec que sont l’éducation, la santé et l’économie, le tout en attribuant un soin particulier au développement durable. Le ministre s’est dit très attentif à l’incidence que peut avoir le nombre important de projets lancés en simultané sur la capacité de l’industrie à livrer les projets aux dates et aux coûts attendus.

Ainsi, le Secrétariat du Conseil du trésor a été chargé d’établir un état de la situation, de déterminer les causes de l’effervescence du marché et de cibler les solutions à privilégier en ce sens. Un comité ministériel qui rassemble les principaux ministères concernés a été mis sur pied pour se pencher sur la question. De plus, une consultation des acteurs majeurs de l’industrie vient d’être amorcée et elle est chapeautée par l’adjoint parlementaire du ministre, Louis-Charles Thouin. Avec ces travaux, le gouvernement sera en mesure de trouver les réponses adéquates pour relever les défis associés à cet effervescence du marché.

Citation : 

« Les investissements prévus par le gouvernement en matière d’infrastructures sont importants. C’est pourquoi nous devons nous assurer que l’industrie, sans qui la réalisation des chantiers serait impossible, a la capacité de fournir à la demande. L’effervescence observée dernièrement, dans le domaine, est un élément que je prends très au sérieux. Nous voulons nous assurer que chaque fois qu’un contrat est octroyé, le gouvernement et, par le fait même, les citoyennes et citoyens en ont pour leur argent. Nous sommes déjà au travail pour trouver les pistes de solution à privilégier afin que l’industrie puisse livrer la marchandise attendue. Cette démarche se traduira par une action concertée du gouvernement, en collaboration avec l’industrie. J’ai confiance qu’ainsi, nous pourrons répondre à ces défis, et ce, pour doter le Québec d’infrastructures résolument plus modernes. »

Christian Dubé, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor

Liens connexes :

Plan québécois des infrastructures 2019-2029 (PQI)

Toutes les nouvelles