Logo du Secrétariat du conseil du trésor.
Vous êtes ici : AccueilNouvelles
Nouvelles

Des services publics adaptés à la réalité d’aujourd’hui par une administration publique innovante

Toutes les nouvelles
03 juin 2019

Québec, le 3 juin 2019. – Le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, Éric Caire, a dévoilé, aujourd’hui, la Stratégie de transformation numérique gouvernementale 2019-2023. Celle-ci vise non seulement à offrir des services publics plus intuitifs et faciles d’utilisation pour la population, mais également à améliorer l’efficience de l’État.

Pour le public, la transformation numérique de l’État signifiera moins d’attente et d’incertitude, moins d’heures passées au téléphone, moins de paperasse et de démarches compliquées, et plus besoin de fournir à répétition les mêmes informations à chaque intervenant gouvernemental; tout cela en ligne, de manière sécuritaire.

« Il était grandement temps que le gouvernement du Québec se dote d’une stratégie complète, forte et porteuse en numérique, avec des indicateurs précis, mesurables et quantifiables; une stratégie qui vise enfin à mettre en place les outils nécessaires pour offrir à la population les bons services de manière adéquate. Je suis particulièrement fier de présenter le travail accompli, au cours des sept derniers mois, et ce qui constitue les prémices de l’administration publique de demain », a soutenu Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale.

La Stratégie présente six grandes ambitions qui comportent des cibles porteuses de changement et qui se déclinent en indicateurs visant à mesurer la progression de la transformation numérique de l’État. Elle est accompagnée de mesures clés assurant le déploiement d’assises nécessaires à l’amorce de cette importante transformation.

Bien avant la technologie, elle place la population et le personnel de l’administration publique au cœur de l’accélération de la transformation numérique gouvernementale. Elle est essentielle pour assurer une cohérence gouvernementale et veiller à ce que les ministères et organismes collaborent davantage entre eux afin d’offrir des services plus accessibles.

Une administration innovante

« L’adoption d’une culture numérique est fondamentale pour qu’enfin l’État se définisse véritablement comme une administration publique moderne et innovante, en phase avec la population qu’elle sert. Certes, la Stratégie prévoit des cibles ambitieuses aux organisations publiques, mais je suis certain que l’expertise que nous possédons au sein de l’appareil public, une fois combinée à l’apport de partenaires ainsi qu’à la participation de la population, assurera le succès de sa mise en œuvre », a affirmé Christian Dubé, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor.

S’appuyant sur la Stratégie, toutes les organisations publiques devront produire et déposer leur propre plan de transformation numérique au cours des prochains mois. Ces plans devront s’arrimer avec les indicateurs de la Stratégie, afin de mesurer la progression et l’atteinte des objectifs. Dans un souci de transparence, la progression de la transformation sera rendue publique au moyen d’un baromètre numérique.

Un hub d’innovation gouvernementale

Une nouvelle entité au sein du Secrétariat du Conseil du trésor, le Centre québécois d’excellence numérique (CQEN), aura pour objectif d’offrir du soutien aux organisations publiques dans la mise en œuvre de leur plan de transformation numérique. Véritable accélérateur de la transformation numérique gouvernementale, ce centre deviendra le lien entre le gouvernement et l’écosystème numérique dans une perspective de partage d’expertise et de collaboration en continu.

Tout le savoir-faire concentré au CQEN sera mis à la disposition de la communauté gouvernementale afin de favoriser l’émergence d’une culture numérique. La mise sur pied de solutions à portée gouvernementale en sera ainsi grandement facilitée.

En plus du CQEN, l’Académie de la transformation numérique, issue d’un partenariat entre l’Université Laval et le gouvernement du Québec, accompagnera le personnel de l’État québécois dans l’acquisition des connaissances et des compétences nécessaires pour relever les défis que pose l’arrivée massive du numérique et des métiers en transformation. Enfin, l’École nationale de l’administration publique s’assurera de la formation des cadres en gouvernance numérique pour les outiller dans cette transformation.

Bilan :

Au cours des sept mois menant au lancement de la Stratégie de transformation numérique gouvernementale 2019-2023, plusieurs actions ont été posées pour favoriser la transformation numérique du gouvernement :

  • Nomination d’Éric Caire, le premier à être ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale
    Le 18 octobre 2018
  • Analyse de l’état des lieux des ministères et organismes et détermination des priorités
    Novembre et décembre 2018
  • Mise en œuvre du regroupement des Centres de traitement de l’information
    Annoncée le 4 février 2019
  • Amorce de la restructuration du Centre des services partagés du Québec et création de l’organisme Infrastructures technologiques Québec
    Annoncées lors du dépôt du budget le 21 mars 2019
  • Dépôt du projet de loi favorisant la transformation numérique (PL 14)
    Le 4 avril 2019
  • Consultation publique en ligne
    Du 11 au 25 avril 2019

    • 566 personnes ont répondu au sondage intitulé Cinq minutes pour contribuer à la transformation numérique gouvernementale
    • 137 personnes ont contribué au volet Dialogue – vers le gouvernement du futur

  • Consultation en ligne destinée au personnel de l’État
    Du 29 avril au 13 mai 2019
    • 5 064 répondantes et répondants au sondage
  • Dépôt de la Stratégie de transformation numérique gouvernementale 2019-2023 et des mesures clés
    Le 3 juin 2019

Faits saillants :

La Stratégie de transformation numérique gouvernementale 2019-2023 présente six grandes ambitions comportant chacune des cibles précises sur un horizon de quatre ans :

  • Ambition 1 : Les citoyens sont au centre de l’évolution des services, des programmes et des politiques
    • 75 % des nouveaux services numériques sont conçus en impliquant les citoyens
    • 75 % des services numériques évolueront grâce à l’évaluation en continu des citoyens
    • 75 % des consultations publiques proposent un moyen numérique pour y participer
  • Ambition 2 : Les citoyens communiquent leurs informations une seule fois à l’administration publique
    • 50 % des services ne redemandent pas au citoyen une information déjà connue
  • Ambition 3 : Les organisations publiques sont proactives dans leurs relations avec les citoyens
    • 60 % des échéances font l’objet de rappels numériques

  • Ambition 4 : Les employés sont au cœur de la transformation

    • 100 % des organisations déploient des mesures pour réaliser la transformation numérique
    • 60 % des employés bénéficient d’un milieu de travail et de façons de faire transformés

  • Ambition 5 : Les services publics sont numériques de bout en bout
    • 75 % des services numériques présentent un taux d’utilisation supérieur à 75 %
    • 75 % des processus administratifs sont sans papier
  • Ambition 6 : Les données sont valorisées et redonnées aux citoyens
    • 60 % des organisations diffusent la majorité de leurs données à haut potentiel de réutilisation

     

Lien utile :

Québec.ca/transformationnumerique

Toutes les nouvelles