Logo du Secrétariat du conseil du trésor.
Vous êtes ici : AccueilNouvelles
Nouvelles

Le gouvernement fier du plan qu’il s’est donné pour améliorer la gestion de ses données et de ses dépenses

Toutes les nouvelles
05 avril 2019

Le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, M. Christian Dubé, a tenu à rappeler, ce matin, alors qu’il était interpellé sur le sujet, de quelle manière le gouvernement compte s’y prendre pour assurer une meilleure gestion de ses dépenses et de ses données publiques. À cette fin, il est revenu sur certaines mesures phares contenues dans la Stratégie de gestion des dépenses 2019-2020 dévoilée le 21 mars dernier.

Un important virage numérique

Au lendemain du dépôt du projet de loi facilitant la transformation numérique de l’administration publique par le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, M. Éric Caire, le président du Consel du trésor a fait valoir l’aspect novateur et rigoureux des différents chantiers mis en branle par le gouvernement en matière de technologies de l’information. Il a insisté sur leur aspect prometteur quant aux économies à réaliser et à l’amélioration des services à la population. Par exemple, l’entrée en opération du nouvel organisme Infrastructures technologiques Québec, dès janvier 2020, assurera le développement, l’exploitation et l’optimisation des infrastructures technologiques partagées. Ce nouvel organisme contribuera à accélérer la transformation numérique des ministères et organismes en évitant la duplication des solutions.

De plus, le premier projet qui profitera des dispositions du projet de loi facilitant la transformation numérique, déposé hier, est la solution Accès UniQc. Celle-ci vise à authentifier et identifier plus simplement les citoyens et les entreprises dans le cadre d’une prestation électronique de services. Cet accès simplifié facilitera nettement l’expérience client du citoyen avec l’État, en plus de favoriser une utilisation accrue des services de l'État.

Par ailleurs, le regroupement des différents centres de traitement informatiques en deux pôles permettra de mieux coordonner les ressources, et de maximiser ainsi l’expertise présente à l’interne tout en optimisant les coûts d’opération. Cette approche amènera notamment le gouvernement à miser sur l’infonuagique pour stocker ses données de façon sécuritaire, fiable et peu coûteuse.

Une révision du mode d’acquisitions

Rappelons également que les processus d’approvisionnement seront revus pour maximiser les retombées des achats et réaliser des économies substantielles. Cette vision se traduira en grande partie par la création du Centre d’acquisitions gouvernementales qui, dès le début de 2020, sera responsable d’effectuer les achats regroupés de l’ensemble de l’appareil public, y compris les réseaux de la santé et de l’éducation et de l’enseignement supérieur. Il contribuera ainsi à augmenter le volume des achats regroupés et entraînera d’importantes économies.

Les économies que permettent d'entrevoir les activités du Centre d’acquisitions gouvernementales et d’Infrastructures technologiques Québec, à la fin de 2020-2021, soit leur première année complète d’opération, sont estimées à 400 millions de dollars et font partie du cadre financier auquel s’est engagé le gouvernement.

Le ministre a finalement rappelé d’autres mesures de la Stratégie de gestion des dépenses 2019-2020 qui s’inscrivent dans une meilleure utilisation des fonds publics, dont la création d’un nouvel indice pour mesurer la performance des ministères et organismes ainsi que la diffusion d’un tableau de bord public pour rendre compte des résultats de la performance de ceux-ci et de la réalisation des engagements du gouvernement envers la population.

Citations : 

« La Stratégie de gestion des dépenses récemment présentée par notre gouvernement démontre clairement notre détermination à améliorer la gestion des dépenses publiques et à innover sur le plan des technologies de l’information. Les mesures de la Stratégie traduisent ainsi l’audace d’agir de notre gouvernement, qui ose innover et donner un souffle nouveau à sa gestion interne afin de concentrer son action à remettre de l’argent dans le portefeuille des Québécois et à améliorer le niveau de vie de la population. »

Christian Dubé, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor

« En misant sur un virage numérique, nous agissons dans l’intérêt de la population. Nous sommes soucieux de lui fournir une meilleure expérience dans ses échanges virtuels avec l’État et un traitement sécuritaire des données tout en optimisant l’utilisation de chaque dollar qu’elle nous confie. Ce virage entrainera les résultats escomptés : des économies importantes, une valorisation de notre expertise et une sécurité accrue des données du gouvernement, et donc, de celles des citoyens. »

Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale

Toutes les nouvelles