Logo du Secrétariat du conseil du trésor.
Vous êtes ici : AccueilNouvelles
Nouvelles

La fonction publique doublera sa cible de représentativité des minorités visibles et ethniques

Toutes les nouvelles
31 mai 2018

Au cours des cinq prochaines années, le gouvernement du Québec compte doubler la présence des membres des minorités visibles et ethniques au sein de ses effectifs. L’objectif est d’atteindre une cible de représentativité de 18 % afin de refléter davantage la réalité québécoise.

Le Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec, qui se tient à Montréal les 30 et 31 mai, est un exemple d’action posée pour réussir à atteindre cette cible.

Par son nouveau Programme d’accès à l’égalité en emploi pour les membres des minorités visibles et ethniques qui sera mis en œuvre prochainement, le gouvernement propose différentes mesures : soutien financier pour le déménagement, mesure d’intégration en emploi, mécanismes d’échange structuré avec la population visée, sensibilisation des gestionnaires et des équipes, promotion des emplois et des carrières.

Stratégie de gestion des ressources humaines 2018-2023

Le gouvernement consacrera, d’ici 2023, la moitié des 41,5 millions $ prévus pour la mise en œuvre de la stratégie aux actions pour accroître la diversité au sein de l’effectif de la fonction publique. Dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre, et considérant le fait qu’on estime à 15 000 le nombre d’emplois réguliers qui seront à pourvoir au cours des cinq prochaines années, la contribution des membres des minorités visibles et ethniques est plus que souhaitée. Plusieurs corps d’emplois connaissent déjà une forte demande : agents de secrétariat, ingénieurs, actuaires, économistes, conseillers en technologies de l’information, copilotes, techniciens des travaux publics et bien d’autres.

Citation :

« La fonction publique a tout intérêt à renforcer ses mesures en matière d’intégration afin de mieux refléter les réalités d’aujourd’hui. Au cours des prochaines années, la relève de la main-d’œuvre au Québec sera largement issue de l’immigration et les efforts consentis dans la cadre de la stratégie seront des leviers importants pour s’assurer que le visage de la fonction publique reflète celui de la société québécoise. »

Pierre Arcand, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor

Fait saillant :

Dévoilée la semaine dernière, la Stratégie nationale sur la main-d’œuvre 2018-2023 veut répondre au défi de combler une multitude d’emplois au cours des cinq prochaines années au Québec. Pour ce faire, 800 M$ sont investis, dont 324,1 M$ sont réservés pour améliorer l’attraction, la sélection et l’intégration en emploi des personnes immigrantes.

Lien utile : www.carrieres.gouv.qc.ca

Toutes les nouvelles