Logo du Secrétariat du conseil du trésor.
Vous êtes ici : AccueilNouvelles
Nouvelles

Le gouvernement du Québec appuie le transport collectif à Lévis

23 mars 2018

Le gouvernement du Québec appuie la Société de transport de Lévis (STL) dans la réalisation de son projet d’aménagement de voies réservées sur le boulevard Guillaume-Couture. En plus d’améliorer la fluidité de la circulation à Lévis, ce projet favorisera une interconnexion entre les deux rives.

Ainsi, une somme totale de 80 M$ est réservée au Plan québécois des infrastructures pour les quatre prochaines années pour l’implantation de voies réservées sur le boulevard Guillaume-Couture. Dans un premier temps, un montant de 8 M$ est alloué à la Société de transport de Lévis afin qu’elle complète les études nécessaires pour développer son plan d’affaires.

Le gouvernement du Québec a bonifié l’aide qui était réclamée par la ville de Lévis pour ces études afin qu’elle intègre l’interconnexion. Les études permettront de déterminer la meilleure option pour assurer la fluidité entre les deux rives.

Citations :

« Le 14 mars dernier, le maire de Lévis était dans mon bureau pour me présenter son projet de développement de transport collectif pour sa ville. Aujourd’hui, je suis à Lévis pour annoncer que le gouvernement du Québec sera au rendez-vous pour soutenir ce projet. Une somme de 80 M$ sera réservée au Plan québécois des infrastructures 2018-2028 pour l’aménagement de voies réservées sur le boulevard Guillaume-Couture. Ces voies réservées sont un élément additionnel qui permettra de réduire la congestion routière à Lévis. L’interconnexion est également un facteur de succès pour améliorer la circulation interrives. »

Pierre Arcand, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor

« Le transport collectif régional, qui s’inscrit dans une perspective de mobilité durable, constitue à nos yeux un service essentiel qui satisfait pleinement aux préoccupations exprimées par nos collectivités et nos partenaires des administrations municipales. Une fois réalisé, le projet de la Société de transport de Lévis aura un effet indéniable sur la qualité de vie des citoyens de la région. Je rappelle aussi mon appui indéfectible au projet de 3e lien pour lequel le gouvernement du Québec a déjà investi 20,5 M$ dans un bureau de projet et qui contribue à l'interconnexion entre les deux rives. Ces deux projets sont complémentaires pour notre région, non seulement pour améliorer la fluidité de la circulation mais aussi pour le développement économique de la région. »

Dominique Vien, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches

« Notre gouvernement investit dans de nombreuses initiatives afin d’atteindre notre objectif : améliorer la fluidité sur les deux rives de la grande région métropolitaine de Québec. Nous sommes convaincus que la solution ne passe pas par un seul projet, mais bien par plusieurs initiatives, dont le transport en commun. Notre région est dynamique et moderne et elle a les moyens de ses ambitions. L’interconnexion entre les projets de transport collectif de Québec et de Lévis est essentielle. L’annonce d’aujourd’hui est un pas de plus vers l’identification des meilleures solutions pour y arriver, et ce, en collaboration avec nos partenaires. »

Véronyque Tremblay, ministre déléguée aux Transports

« Le projet structurant de transport en commun à Lévis est un volet très important de notre stratégie visant une meilleure fluidité de la circulation sur notre territoire. Nous atteignons également notre objectif de coordonner la réalisation des études sur l’interconnexion des deux rives. Grâce à l’annonce d’aujourd’hui, nous franchissons un pas important dans la mise en œuvre de notre vision globale de la mobilité durable. »

Gilles Lehouillier, maire de Lévis