Logo du Secrétariat du conseil du trésor.
Vous êtes ici : AccueilNouvelles
Nouvelles

Édith Lapointe devient la nouvelle négociatrice en chef du gouvernement du Québec

23 mars 2018

Le président du Conseil du trésor, M. Pierre Arcand, annonce aujourd'hui que Me Édith Lapointe a été désignée par le Conseil des ministres à titre de négociatrice en chef du gouvernement du Québec pour les secteurs public et parapublic, et ce, à compter du 1er avril 2018. Le mandat confié en septembre 2014 à son prédécesseur, M. Maurice Charlebois, prendra fin le 31 mars prochain.

Me Édith Lapointe occupe depuis 2014 les fonctions de secrétaire associée à la négociation, aux relations de travail et à la rémunération globale au Secrétariat du Conseil du trésor. À ce titre, elle a travaillé en étroite collaboration avec M. Charlebois tout au long du présent cycle de négociations. Auparavant, Me Lapointe a occupé diverses fonctions dans l'Administration gouvernementale, notamment celles de vice-présidente à la rémunération des professionnels et de sous-ministre adjointe à la Direction générale du personnel réseau et ministériel au ministère de la Santé et des Services sociaux.

La négociatrice en chef a pour mandat de mener les négociations des conventions collectives des employés de l'État des secteurs public et parapublic. En plus de représenter le Gouvernement à la table centrale de négociation, elle fournit le soutien et les conseils nécessaires à la conclusion des ententes sectorielles négociées avec les associations syndicales.

Citations :

« Je veux souligner le travail remarquable de M. Maurice Charlebois à titre de négociateur en chef pour le gouvernement du Québec au cours des dernières années. Son expertise et sa grande expérience dans le domaine des relations de travail et des ressources humaines ont permis au gouvernement de signer des ententes négociées avec plus de 510 000 employés de l'État. »

« Pour la suite, nous confions cette responsabilité de premier plan à une femme d'une grande compétence et qui a su démontrer au fil des ans un sens de l'état exemplaire. En effet, les connaissances, les habiletés et le bagage d'expériences professionnelles de Me Édith Lapointe font d'elle la candidate toute désignée pour occuper la fonction de négociatrice en chef du gouvernement du Québec. Le mandat qui lui est confié s'inscrit sous le signe de la continuité puisque notre objectif demeure inchangé, soit de conclure des ententes négociées qui seront justes et équitables, et ce, dans le respect de la capacité de payer des contribuables. »

Pierre Arcand, ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor