Logo du Secrétariat du conseil du trésor.
Vous êtes ici : AccueilFaire affaire avec l'ÉtatIntégrité en matière de contrats publics

Intégrité en matière de contrats publics

La Loi sur l’intégrité en matière de contrats publics (2012, chapitre 25), adoptée le 7 décembre 2012, modifie notamment la Loi sur les contrats des organismes publics (L.R.Q, c. C-65.1) et donne au gouvernement des moyens additionnels de s’attaquer à la collusion et à la corruption dans le processus d’octroi des contrats publics.

En vertu des nouvelles dispositions législatives, toute entreprise qui désire obtenir un contrat public ou un sous-contrat public doit démontrer qu’elle satisfait aux exigences élevées d’intégrité que le public est en droit de s’attendre de la part d’un fournisseur de l’État.

Ainsi, les entreprises doivent respecter les conditions suivantes :

Les contrats publics visés

Les contrats publics et les sous-contrats publics visés sont ceux :

  • des ministères et organismes de l’Administration gouvernementale;
  • des organismes du réseau de l’éducation;
  • des organismes du réseau de la santé et des services sociaux;
  • des sociétés d’État;
  • des entreprises du gouvernement à vocation commerciale ou industrielle;
  • des villes et des organismes municipaux.