Vous êtes ici : HomeNouvelles
Nouvelles

Le ministère de la Cybersécurité et du Numérique verra le jour le 1er janvier 2022

Québec, le 2 décembre 2021 – Maintenant adopté par l’Assemblée nationale, le projet de loi no 6, Loi édictant la Loi sur le ministère de la Cybersécurité et du Numérique et modifiant d’autres dispositions, marque un jalon majeur de la transformation numérique du gouvernement. En étant désormais un champ d’intervention de l’État à part entière, le numérique s’impose comme étant incontournable et, surtout, prioritaire pour le gouvernement. La lutte contre les cybermenaces et les cyberattaques est dorénavant une mission prioritaire de l’État, ce qui assurera une protection optimale lors de la circulation des données publiques.

Cette accélération marquée de la transformation numérique de l’administration publique est devenue essentielle pour privilégier des services intuitifs, rapides et accessibles à la population. Chaque nouvelle étape mène vers des services publics 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et cela, au bout du pouce.

Innover dans un monde numérique

Le ministère de la Cybersécurité et du Numérique permettra à la population québécoise, à terme, de transiger en ligne plus efficacement avec le gouvernement. Le premier ministre du Québec, M. François Legault, en avait résumé les principaux objectifs lors de son discours d’ouverture de la présente session parlementaire, le 19 octobre dernier. Il avait alors insisté sur le rehaussement des pratiques sécuritaires pour protéger l’État des cyberattaques et ainsi éviter des vols de données publiques.

Le premier ministre avait également promis de décloisonner les bases de données du gouvernement du Québec afin de mieux servir la population et de rendre plus performante la gestion des ministères, des organismes et des institutions publiques. Il avait aussi dévoilé un projet avant-gardiste et audacieux : la mise en place d’une identité numérique citoyenne, qui permettrait un accès simplifié aux services de l’État, en toute sécurité.

Comme annoncé, lors du dépôt du projet de loi, le personnel du nouveau ministère résultera d’un jumelage d’équipes actuellement en poste au Sous-secrétariat du dirigeant principal de l’information et de la transformation numérique, qui fait partie du Secrétariat du Conseil du trésor, et d’Infrastructures technologiques Québec. Les gestionnaires des deux organisations ont déjà amorcé le travail de préparation pour le regroupement des effectifs et bénéficient de toutes les ressources nécessaires afin d’assurer une entrée en vigueur de la Loi, le 1er janvier 2022.

Citation : 

« L’adoption du projet de loi no 6 confirme que notre gouvernement se donne tous les moyens pour faire face aux enjeux liés à la transformation numérique, à la gestion de ses ressources informationnelles et à la cybersécurité des données publiques. Plusieurs éléments clés qui nous permettront de répondre à ces enjeux ont été mis en place lors de l’actualisation de la Loi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics en juin 2021. Je sais que nous pourrons compter sur l’expertise des équipes du Secrétariat du Conseil du trésor et d’Infrastructures technologiques Québec pour que ce ministère soit un modèle d’excellence dans les domaines de la cybersécurité et du numérique. »

Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale

Lien connexe :

www.tresor.gouv.qc.ca