Vous êtes ici : HomeNouvelles
Nouvelles

Le gouvernement du Québec adopte le projet de loi no 95 pour accélérer sa transformation numérique et renforcer la cybersécurité

Par l’adoption du projet de loi no 95, Loi modifiant la Loi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernement, le gouvernement du Québec va rehausser considérablement la cybersécurité, rendre la gestion des données plus efficiente et accélérer la transformation numérique de l’État.

Le projet de loi no 95, présenté en chambre, le 5 mai dernier, par le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale et ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Protection des renseignements personnels, M. Éric Caire, s’inscrit dans la lignée des actions entreprises en lien avec la Stratégie de transformation numérique gouvernementale 2019-2023 et la Politique gouvernementale de cybersécurité.

Le gouvernement se donne les moyens nécessaires pour réussir sa transformation numérique et offrir des services plus agiles et plus sécuritaires aux citoyennes et citoyens et aux entreprises du Québec. Les investissements seront plus ciblés, les projets porteurs, priorisés, et les données détenues par les différents organismes publics, mieux protégées et utilisées de manière à réduire, voire à éliminer les formalités que doivent remplir les citoyennes et citoyens et les entreprises pour accéder aux services publics.

De plus, le gouvernement poursuit ses efforts pour renforcer sa capacité à se protéger des cyberattaques et, ainsi, à protéger adéquatement les données des Québécoises et des Québécois. Les nouvelles dispositions lui permettront d’assurer une gouvernance renforcée en matière de cybersécurité et une chaîne de décisions structurée et proactive.

Citation : 

« La sécurité de toutes les données numériques gouvernementales et la confidentialité des renseignements personnels demeurent une priorité absolue de la transformation numérique gouvernementale, et les modifications apportées par ce projet de loi représentent une avancée majeure en matière de sécurité de l’information, mais également en ce qui concerne la gestion de la donnée numérique gouvernementale. Nous souhaitons tous nous doter des plus hauts standards en matière de gestion sécuritaire des données numériques gouvernementales. Je suis fier de ce nouvel outil législatif et je l’ai déjà dit à plusieurs reprises : notre gouvernement veut un État efficient et agile et il ne fera aucun compromis avec les données personnelles des Québécoises et des Québécois. »

Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale et ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Protection des renseignements personnels