Vous êtes ici : HomeNouvelles
Nouvelles

Fermeture préventive de certains sites Internet et services en ligne du gouvernement du Québec

Québec, le 12 décembre 2021. – Dans la foulée de la découverte récente d’une faille de sécurité mettant à risque un très grand nombre de serveurs et de systèmes informatiques à l’échelle mondiale, le gouvernement du Québec a ordonné la fermeture préventive de nombreux sites et services Internet le temps de faire les vérifications nécessaires et d’apporter les correctifs.

Dès qu’il a pris connaissance de cette vulnérabilité, le 10 décembre, le Centre gouvernemental de cyberdéfense a avisé les diffférents centres opérationnels de cyberdéfense, ainsi que les dirigeants de l’information, des mesures à prendre afin de la détecter dans leurs actifs informationnels et de la corriger.

Compte tenu du grand nombre de systèmes à examiner, et du niveau de criticité de cette vulnérabilité, le dirigeant principal de l’information a demandé aux organismes publics québécois, après avoir reçu l’autorisation du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, le 11 décembre, de fermer les sites et les services accessibles par Internet. Les sites et les services ne pourront être de nouveaux disponibles que s’il est confirmé qu’ils ne sont pas visés par la vulnérabilité ou que celle-ci a été corrigée.

Pour le moment, aucune exploitation de cette vulnérabilité sur des serveurs ou des systèmes du gouvernement n’a été détectée.

De plus, il est à noter que la plateforme Québec.ca, là où est hébergée la grande majorité du contenu informationnel gouvernemental, demeure en fonction puisque les analyses de celles-ci ont rapidement été réalisées vendredi et les correctifs nécessaires apportés.

Citation :

« Nous prenons très au sérieux la découverte de cette faille de sécurité et sommes en action depuis vendredi pour sécuriser l’ensemble de nos actifs informationnels. Une cellule de crise a été activée et un suivi en continu de la situation 24 h/24, 7 j/7 est réalisé depuis l’annonce de la découverte de cette vulnérabilité. Tout est mis en œuvre pour limiter les conséquences de ces fermetures pour les citoyens et nous ne ferons aucun compromis sur la sécurité de nos actifs et les données des Québécoises et des Québécois. »

Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale et ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Protection des renseignements personnels