Vous êtes ici : AccueilBudget de dépensesArchivesBudget de dépenses 2005-2006Faits saillants

Faits saillants

  • L’objectif de dépenses est atteint pour une deuxième année consécutive. Les dépenses de programmes en 2004-2005 s’élèvent à 46 742 millions de dollars, soit une croissance de 3,2 %.
  • Le Québec fait mieux que la plupart des provinces canadiennes en matière de contrôle de ses dépenses de programmes (voir graphique  (217 Ko) 212 Ko).
  • Le gouvernement poursuit le redressement des finances publiques et établit sa croissance de dépenses en 2005-2006 à 3,6 %. Ce taux de croissance est inférieur à la moyenne de 4,8 % observée entre 1997-1998 et 2002-2003.
  • La priorité donnée au réinvestissement en santé et en éducation est maintenue.
    • Les budgets alloués à la santé et à l’éducation sont augmentés respectivement de 4,1 % (826 millions de dollars) et de 2,7 % (321 millions de dollars), soit des montants qui permettent de couvrir la croissance des coûts des services de ces secteurs.
    • L’augmentation des budgets en santé et en éducation représente près de 70 % de la croissance totale des dépenses de programmes 2005-2006.
    • Depuis avril 2003, l’ajout aux budgets de la santé et des services sociaux atteint un niveau sans précédent, soit 4 milliards de dollars, dont 3 milliards uniquement pour la santé et les services sociaux.
    • Le budget du ministère de la Santé et des Services sociaux s’établit à 20,9 milliards de dollars et représente 43 % de l’ensemble des dépenses de programmes du gouvernement.
    • Le budget du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport s’élève à 12,2 milliards de dollars, ce qui représente plus du quart de l’ensemble des dépenses de programmes du gouvernement.
  • Aucune coupure n’est réalisée dans les programmes et les services.
  • La croissance des autres portefeuilles est augmentée de 0,9 %.
  • Le budget du ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine est augmenté de 9 %, afin notamment de compléter le réseau de 200 000 places en services de garde d’ici le 31 mars 2006.
  • Le budget des Affaires municipales et des Régions est augmenté de 8,4 % dans le contexte du pacte fiscal.
  • Le budget du ministère des Transports augmente de 9,2 % afin de permettre des investissements accrûs dans le réseau routier.
  • Le budget des Ressources naturelles et de la Faune est augmenté de 3 % et dispose d’un montant additionnel de 25 millions de dollars afin de faire suite aux recommandations du Rapport Coulombe sur la gestion des forêts.
  • Le budget du ministère de la Culture et des Communications augmente de 2,5 %. Ce montant prévoit notamment le maintien des sommes allouées dans les domaines du livre de la lecture et du cinéma.
  • Des sommes importantes sont consenties afin d’améliorer les infrastructures.
    • Santé : 1,2 milliard de dollars pour de nouvelles infrastructures (CHSLD, urgences, radio-oncologie, cardiologie, Ste-Justine).
    • Éducation : 362 millions de dollars pour de nouveaux projets (écoles, collèges et universités, bibliothèques scolaires et technologies de l’information)
    • Transports : investissements historiques afin d’améliorer la qualité des routes et l’efficacité des grands corridors stratégiques de transport. Le budget total d’investissements passera de 949 millions de dollars en 2004-2005, à 1,2 milliard en 2005-2006, puis à 1,3 milliard en 2006-2007, pour atteindre 1,4 milliard de dollars en 2007-2008.
    • Infrastructures municipales : 439 millions de dollars pour les aqueducs et les égouts et 216 millions de dollars pour d’autres projets d’infrastructures municipales.
    • Maintien d’actifs : atteinte de la norme de 2 % de la valeur des actifs d’ici 3 ans.
  • Poursuite des travaux de modernisation et bilan dévoilé sous peu.
  • Poursuite de l’examen des organismes du gouvernement.
  • Atteinte des objectifs de réduction de la taille de l’État.
    • Cible de 926 ETC pour 2004-2005 atteinte et même dépassée avec une réduction de 1400 ETC.
    • Cible prévue pour 2005-2006 de 1109 ETC.

Les documents qui composent le Budget de dépenses 2005-2006 seront versés, à la suite de leur dépôt à l’Assemblée nationale, dans le site Internet du Secrétariat du Conseil du trésor, à la rubrique Budget de dépenses.

 

- 30 -